Dégustation, mode d’emploi

Tout le monde le sait, le vin est fait pour être bu, certes, mais pour l’apprécier il faut commencer par le déguster…

Comment ?

Il est naturel de vouloir tout de suite le savourer, mais la dégustation ne se résume pas qu’au fait de le goûter.

Pour découvrir un vin, et tout le travail que le producteur a fait, il faut se laisser guider par nos différents sens, ne pas se précipiter.

Lors de mes dégustations, j’entends très justement ici et là, « il est clair, il est rouge vif, il a une belle couleur, il est de couleur or », vous l’aurez compris, c’est avec notre oeil que l’on commence à déguster, pas besoin d’être avisé, il suffit juste d’observer.

Ensuite, l’odorat prend le relais, vous appréciez son bouquet, vous connaissez certainement les arômes que vous sentez dans ce vin, pas toujours facile de les retrouver, mais surtout osez dire ce que vous sentez. Pour se perfectionner, il faut vous entrainez dès que vous voulez, en mémorisant ce que vous sentez, au marché, au jardin, en cuisine,… et vous serez très vite étonné des progrés que vous ferez avec votre nez.

Viens le moment tant attendu, l’instant de vérité, celui de la première gorgée, laissez tourner le vin en bouche sur votre palais, c’est là que vous l’apprécierez, ne vous laissez pas influencer, n’hésitez pas à le regoûter, et surtout au final c’est votre avis qui compte pour dire si vous l’aimez.

Observez, Sentez, Goûtez, et surtout prenez du plaisir quand vous dégustez.

Alors à vos SENS !!!